Il faut vivre désormais avec un Passe. Sanitaire, paraît-il. Pass ou Passe ? À l'américaine ou à la française ? Un ou une ?

S'il s'agissait encore d'une passe sanitaire, on pourrait éventuellement se référer à Belle de jour, le film de Luis Bunuel dans lequel Catherine Deneuve décide de satisfaire ses fantasmes en faisant, justement, des passes dans une maison close, ceci pour son bien, donc. On oublie parfois que l'histoire est tirée du roman homonyme de Joseph Kessel. Mais que ce soit le roman ou le film, ça m'étonnerait que ça "passe" aujourd'hui un sujet comme ça.

Voici venu le temps de l’automne et avec lui, d’Halloween

C’est l’occasion de décorer sa maison, de se déguiser, de jouer, de faire des expériences culinaires, de raconter des histoires de citrouilles, bref de passer du temps en famille.

On peut faire tout ça avec les moyens du bord, et avec ce que la nature met à notre disposition, mais également avec une sélection d’ouvrages, et de documents disponibles dans votre réseau de biblio/médiathèques. (voir les jours et horaires d'ouverture ici)

Et parce qu'on ne peut pas tout avoir dans nos bibliothèques, voici une petite sélection de sites pour enchanter Halloween dans votre maison:

décorer sa citrouille

cuisiner pour Hallowenn

 

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

 

  "Avoir des doigts de fée", "les doigts dans le nez", "ne rien faire de ses dix doigts"," sur le bout des doigts"... Il existe une multitude d'expressions sur la main et les doigts.

Pour Michel Serre un nouvel humain est né, il le baptise "Petite poucette" notamment pour sa capacité à envoyer des messages avec son pouce.

Pour d'autres, les mains deviennent un moyen de communication avec les bébés : la langue des signes. Elles peuvent aussi être  source de bien-être...

Mais, attention jeux de mains, jeux de vilains ! Concentrons-nous sur les mains créatrices, et essayons de découvrir leurs univers en un tour de main.

Après les vacances, après la peinture, après la météo, voici enfin l'essentiel : la gourmandise.

Et je ne suis pas la seule à le penser : 

« La gourmandise est l’art d’utiliser la nourriture pour créer du bonheur »

« La gourmandise commence quand on n’a plus faim ! » (Alphonse Daudet)

« De toutes les passions, la seule vraiment respectable me parait être la gourmandise » (Guy de Maupassant)

Alors plongez-vous dans cette délicieuse sélection (tout public) à lire, à écouter ou à regarder avec gourmandise cet été.

Et après nos aménagements d'été, vous pourrez partager vos gourmandises dans nos médiathèques. Vous trouverez des petits salons pour vous installer.

Il est pourri cet été, non ?

Mais c'est peut-être un bien, parce que lorsqu'il est trop chaud, il peut devenir meurtrier. Et même en compagnie d'Isabelle Adjani, voire à cause de. Enfin, c'est ce qu'on voyait en 1983 et qu'on peut toujours vérifier en regardant ce film de Jean Becker sur la plateforme de la Médiathèque départementale. Si vous n'avez pas encore de compte pour y avoir accès, demandez aux bibliothécaires de vous en ouvrir un. C'est gratuit et ça va être bien pratique s'il continue de pleuvoir.

Suivez-moi, je vous propose une plongée dans l’œuvre d’Edward Hopper, et plus si affinités…
D’Edward Hopper, tout le monde connaît nighthawks, ou encore Gas.
Mais saviez-vous par exemple, que Alfred Hitchcock s’inspira de House by the Railroad pour sa maison hantée dans Psychose ?
Saviez-vous que Jo, l’épouse de Hopper, servait de modèle féminin pour tous les tableaux du peintre? Je vous invite à découvrir leur relation si particulière dans cet article ou ce documentaire de Catherine Aventurier. Ou bien si vous n’avez pas beaucoup de temps, ici.
Pour approfondir votre connaissance sur ce peintre de l’american way of life du XXème siècle, vous pouvez emprunter dans nos bibliothèques quelques livres : Edward Hopper au Grand Palais, Edward Hopper par Sherry Marker, ou encore par Nicolas Cendo